Sélectionner une page

Dans cette ère du numérique, les innovations se perpétues d’année en année. Pour être sûr d’être à la page, mieux vaut rester aux aguets face au changement grandissant des usages technologiques. En termes d’entreprise et de relation client, le développement de nouvelles technologies d’approche plus rationnelles devient source de polémique. En effet, différents acteurs de l’univers marketing et commercial tentent de dresser un panorama sur les outils GRC développés au cours de ces dernières années. Jetons un rapide coup d’œil à la tendance 2018.

Un outil GRC rationnalisé pour optimiser la relation client

Après le constat établi à travers les nombreux baromètres sur la mutation digitale de la distribution, il s’avère que l’usage d’un logiciel GRC est indispensable pour la bonne marche d’une stratégie de relation client. Cet outil s’impose comme une obligation auprès des professionnels pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs.

Afin de fidéliser la clientèle et asseoir leur notoriété, les entreprises d’aujourd’hui misent sur un CRM plus rationnalisé capable de répondre aux questions sans l’intervention d’un humain. Sachant que l’appréhension de la pensée humaine est un terrain miné, ce projet mettra à rude épreuve l’intellect des experts. Toutefois, avec l’avancée technologique qui ne cesse de grandir, ces derniers ont réussi à créer un logiciel conversationnel efficace. Au premier abord, celui-ci fonctionne comme un kit de premiers soins. C’est-à-dire qu’il permet uniquement d’apporter à l’internaute une première réponse à ses problèmes avant qu’un humain ne prenne le relais pour détailler les informations.

Il faut garder à l’esprit que le but d’un CRM, c’est d’offrir une expérience personnalisée au client. C’est pourquoi, en 2017, de nombreuses plateformes chatbots ont été mises en place pour tenter de traiter de manière automatique l’ensemble des données à destination des visiteurs.

La recherche d’ubiquité

Tout le monde sait qu’il est impossible d’être à deux endroits en même temps, sauf si on est magicien ! Et bien, pour cette année les entreprises de service digital tentent de feindre cette logique implacable. Une première start-up a réussi en 2016 avec la plateforme Ibbü. Un concept simple qui vaut le coup de s’y intéresser.

En fait, Ibbü est un service de relation client en ligne qui s’appuie sur une communauté de passionnés et d’experts. C’est une plateforme qui aide les entreprises à maintenir le contact avec leurs clients, tout en leur apportant des réponses continues à leur problème. En 2018, avec un peu d’approfondissement, Ibbü peut sérieusement jouer un rôle dans le développement d’une bonne stratégie de vente pour une entreprise. Ce concept peut être au tournant des nouvelles fonctionnalités des logiciels GRC de demain.

La plateforme Ibbü, le futur des logiciels GRC

Selon les études, 60% des achats en ligne se font le soir, les week-ends, et parfois en jours fériés, juste au moment où les services clients de différents sites web sont absents. Cet écart de synchronisation n’est pas vraiment favorable aux entreprises, puisque celui-ci génère 70% de décalage sur les opportunités de transformer un visiteur en client. Avec un calcule simple, ce décalage représente une perte approximative de 5 à 10% du chiffre d’affaires d’une plateforme e-commerce. Un problème qui ne reste pas sans solution rassurez-vous ! En fait, les outils CRM, tel que Ibbü, sont là pour y remédier. Grâce à leur mode de fonctionnement autonome, ils proposent aux entreprises de mettre au profit de leur service client les propres connaissances de leur fidèle client.

La méthode établie par la plateforme Ibbü, c’est de permettre à une entreprise de sélectionner parmi ses avis-clients, les idées favorables pour mieux expliquer les usages de ses produits ou services. Ensuite, après un choix minutieux sur un thème bien déterminé, l’entreprise pourra créer une sorte de FAQ personnalisée qui aidera les clients en l’absence de son service client. De plus, la recommandation par un tiers joue également pour beaucoup dans le processus d’achat sur internet.